La myrtille et ses bienfaits

La Myrtille et ses bienfaits

𝑭𝒓𝒖𝒊𝒕 𝒅𝒆 𝒔𝒂𝒊𝒔𝒐𝒏 

La myrtille est un super aliment et en plus de saison en ce moment alors pourquoi s’en priver ?

Petit rappel sur ses nombreux bienfaits :

 Ses propriétés antioxydantes sont considérables et contribuent à prévenir les dommages rénaux et hépatiques provoqués par le stress oxydatif. Au même titre, elle aide à éliminer l’excès de radicaux libres ( molécules qui endommagent nos cellules et les font vieillir prématurément ) dans l’organisme. Ce qui lui confère le rôle d’améliorer nos fonctions cognitives. 

Allié de taille pour votre santé cardiovasculaire, elle améliore la résistance des vaisseaux sanguins. Elle contient également des principes actifs antihypertenseurs, elle empêche aussi le LDL ( « mauvais » cholestérol) de s’oxyder.

Enfin, la petite baie est utile face aux troubles circulatoires, comme les hémorroïdes, par exemple.

La myrtille contre le stress ! C’est un fruit que l’on peut associer aux plantes adaptogènes (ginseng de Corée, rhodiola rosea) pour lutter naturellement contre le stress. Elle se montre particulièrement efficace contre le stress physique et oxydatif, toujours grâce à sa forte teneur en antioxydants. De plus, comme elle est une plante tonique, la myrtille est idéale pour contrer la fatigue et l’asthénie, des facteurs qui aggravent le stress et l’anxiété au quotidien.

La petite baie bleue possède des effets astringents sur l’organisme, et c’est un excellent diurétique naturel. Elle permet de lutter contre les infections bactériennes, ce qui la rend utile contre les cystites par exemple.

Elle peut aussi être utilisée pour soulager troubles intestinaux courants : crampes d’estomac, nausées, diarrhées, colites spasmodiques, etc.

 

Utile pour les yeux : Les principes actifs du petit fruit bleu contribuent à la prévention de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). En effet, ils limitent la production et l’accumulation de pigments autofluorescents dans la rétine. D’autre part, ils agissent aussi en prévention de la cataracte. Les effets antioxydants du fruit contribuent également à améliorer la vision nocturne en agissant sur la régénération de la rhodopsine.

Régalez vous !

L'article vous a plus ? Partagez-le !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires