L’équilibre acido-basique, se reminéraliser grâce à la Naturopathie

Equilibre acido-basique, se reminéraliser grâce à la Naturopathie

L’équilibre acido-basique

L’équilibre acido-basique est un pilier fondamental de notre santé. Il s’agit de la balance entre le taux d’acidité et le taux d’alcalinité de l’organisme. L’échelle du Ph est comprise entre 0 et 14. 7 étant la neutralité, de 0 à 7 le coté acide et de 7 à 14 le côté alcalin. Le Ph du sang doit être situé entre 7,35 et 7,45. Il est donc légèrement basique.  Notre organisme doit toujours faire en sorte que le Ph du sang reste dans ces normes, autrement c’est une urgence car il y a danger de mort.

Comment gérer cet équilibre interne ?

Afin de maintenir le sang dans cette constante, notre organisme met en place des systèmes tampons. C’est à dire qu’il va se servir de bases pour tamponner les acides.

L’organisme possède plusieurs ressources.

  • Il y a la respiration, plus particulièrement l’expiration, qui est un moyen d’éliminer les acides. D’où l’importance de la respiration. Les sportifs sont généralement bien informés sur le sujet. Car les muscles peuvent générés beaucoup d’acide lactique. Il est donc essentiel de bien respirer. La respiration cellulaire est elle aussi essentielle à l’équilibre acido-basique.  Les polluants diverses tels que les métaux lourds vont la perturber.  Il est donc important d’amener une oxygénation nécessaire à la cellule. 
  • Le sommeil participe également à cet équilibre. Car c’est pendant la nuit que le rein va éliminer le plus d’acides. Les premières urines doivent d’ailleurs être foncées et acides, signe d’une bonne élimination. La qualité du sommeil est donc importante afin que le temps d’élimination rénale soit suffisant.
  • Une autre façon de l’organisme de se basifier est d’aller chercher des bases (minéraux) dans nos apports alimentaires. Si pas assez d’apports, il va se servir dans nos réserves minérales, c’est à dire dans nos os.

Notre organisme tente d’évacuer les acides, par nos différents émonctoires, principalement par les reins. Le processus d’élimination des acides demande beaucoup d’énergie à notre organisme. Un excès d’acide et/ou un organisme fatigué conduira à un stockage de ces acides, entraînant à terme à un état d’acidose chronique.

Les conséquences d’un excès d’acide 

Les acides en excès s’accumulent dans le corps et forment des cristaux, des sels. Cela provoque une déstructuration des protéines structurelles et fonctionnelles de notre corps.

Cet état d’acidose tissulaire peut être la source de nombreux désagréments et avoir des conséquences parfois graves. Elle évolue à bas bruit sans être visible ni mesurée par les analyses de routine. Il s’agit, par exemple, d’une fragilité matinale, de troubles du sommeil, de constipation, de douleurs musculaires ou articulaires, de migraines ou de perte d’entrain.

En effet, l’acidose tissulaire perturbe le fonctionnement de l’organisme à plusieurs niveaux.

  •  Elle agresse les tissus,  favorise les inflammations et facilite les infections virales ou microbiennes. En effet, les acteurs du système immunitaire sont affectés par l’agression acide et la déminéralisation.
  •  Les dépôts dans les zones fragiles provoquent des scléroses et facilitent l’apparition de calculs urinaires et biliaires, ainsi que de l’hypertension.
  •  Elle affecte directement le transport de l’oxygène, la nutrition des cellules et entraîne un affaiblissement de l’activité enzymatique. Sur le long terme et avec l’âge, l’acidose métabolique peut être la cause de nombreuses maladies comme l’arthrose et l’ostéoporose, mais également de troubles métaboliques et cardiaques (surpoids, cholestérol, hypertension, diabète, troubles de la thyroïde).

Les solutions 

 Notre équilibre acido-basique est principalement influencé par notre alimentation. Il est donc important de contrôler ses apports d’acides et de veiller à une bonne élimination. Par exemple, certaines personnes n’ont pas un apports d’aliments acides excessif par contre les fonctions de certains organes d’élimination ne fonctionnent pas correctement. Cela peut être aussi l’inverse, ce qui à terme va fatiguer l’organisme.

La solution numéro 1 est donc de diminuer ses apports d’aliments acides : produits laitiers surtout de vache, viandes, sucres industriels, produits transformés …

  • La solution numéro 2 est d’apporter suffisamment d’aliments basifiants, de minéraux dans votre alimentation quotidienne. Toujours mettre des légumes dans vos assiettes, principalement cuits avec une petite part de cru. Tous les légumes sont basifiants excepté la tomate.

Autre facteur très important, si vous avez une dysbiose intestinale, il faut savoir que ces fermentations sont une GRANDE source d’acidité que nous absorbons via notre muqueuse intestinale.

Cela va créer une porosité intestinale et il est très important de s’en occuper.

Le stress est également est gros facteur d’acidose. Le stress va impacter la respiration. Le diaphragme peut être tendu, bloqué et donc cela induit une mauvaise ventilation. 

Sur le long terme, le stress implique aussi une surconsommation de micronutriments nécessaire aux fonctions métaboliques. L’organisme va donc mal fonctionner, s’oxyder à causes du surplus de radicaux libres et donc s’acidifier. 

Le stress impacte énormément la digestion et comme mentionné plus haut une mauvaise digestion crée des acides.

Il sera donc très important de trouver la cause de votre stress, et de mettre en place des techniques pour le gérer. Le premier reflexe sera la respiration avec la cohérence cardiaque ou des expiration lentes et profondes  afin d’apaiser et d’équilibrer le système nerveux. La sophrologie est d’une grande aide, l’ayant moi-même pratiqué avec une super thérapeute, ce qui m’a appris a gérer mon stress. 

Le stress est un mécanisme très délétère pour l’organisme et peut vite devenir un cercle vicieux dont on a du mal à sortir. Il s’accompagne autant sur le plan physiologique que psychique. En Naturopathie, on va équilibrer le système nerveux avec différentes techniques naturelles dont l’alimentation et la micro nutrition.

Je vous conseille ce livre de Christophe Vasey pour ceux qui veulent aller plus loin.

Si vous pensez ou connaissez une personne dans cette situation et qui a besoin d’aide, vous êtes au bon endroit, mon accompagnement vous apprend à rééquilibrer votre terrain en profondeur afin de retrouver une homéostasie et une santé optimale. 

Ensemble, créons le meilleur.

  
 
 

 

L'article vous a plus ? Partagez-le !

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires