Mauvaise haleine, causes et solutions

Mauvaise haleine, causes et solutions

Des millions de personnes souffrent d’halitose, ou mauvaise haleine.

Beaucoup n’osent pas en parler à un médecin.

Et nombreux sont ceux qui ignorent leur condition, jusqu’à ce que leur entourage leur avoue la réalité.

C’est en général assez mal vécu.

Avoir la bouche qui sent mauvais peut créer un complexe ou un mal-être.

Je vous rassure, il y a des solutions, et encore une fois, il va falloir aller chercher la ou les causes.

Premièrement, il faudra vérifier que cela ne vient pas directement de la bouche elle-même.

En effet, tout commence dans la cavité buccale : ce sont des bactéries Gram négatif présentes dans les anfractuosités dentaires ou prothétiques, les espaces interdentaires ou entre les microvillosités de la langue qui sont responsables de la formation de composés sulfurés volatils (CSV) malodorants, suite à la dégradation des aliments.

Allez donc déjà faire un point chez votre dentiste et adaptez votre hygiène buccale.

Si vous avez des écarts interdentaires par exemple il sera nécessaire d’utiliser un hydropulseur et pour le nettoyage de la langue un gratte langue en acier inoxydable.

 

Le fait de fumer augmente la quantité de CSV et contribue au déséquilibre de la flore buccale.

La présence en excès de CSV n’est pas à prendre à la légère car on sait aujourd’hui qu’ils sont en parti responsable de la parodontite (l’inflammation du parodonte).

Le parondonte n’est autre que l’ensemble des structures qui assurent l’ancrage de nos dents. Avec le temps, la présence de CSV est un facteur de fragilisation des fibroblastes, cellules assurant la charpente du tissu conjonctif gingival. Ce qui peut conduire au déchaussement dentaire si rien n’est entrepris.

L’ origine des mauvaises odeurs buccales peut également venir d’une infection chronique des amygdales ou par des amygdales dites « cryptiques », c’est-à-dire criblées de petits trous, où se logent dépôts alimentaires et bactéries, susceptibles de s’infecter.

Cela peut également être du à un problème ORL mal soigné (sinusite, ulcération, abcès, dilatation des bronches…).

Enfin, une mauvaise haleine peut être liée à un désordre de l’appareil digestif.

Tel qu’une dysbiose intestinale, un mauvais écoulement de la bile ou encore une infection de l’estomac.

Un programme d’hygiène de vie personnalisé vous permettra d’améliorer votre condition.

Mes recommandations 

En parallèle du traitement de la cause voici quelques astuces naturelles :

 

  • Mâcher du persil frais en fin de repas.
  • Manger un petit bout de gingembre frais après votre repas.
  • Mâcher des graines de fenouil ou d’anis en fin de repas.
  • Buvez suffisamment, parfois la mauvaise peut simplement venir d’un manque d’hydratation.
  • Et bien-sûr, evitez tous les toxiques type café, produits transformés et inflammatoires, et favorisez une alimentation antioxydante et basifiante.

L'article vous a plus ? Partagez-le !

1 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires